🎾 Avec Gojira, le mĂ©tal français enfin Ă  la conquĂȘte du monde ? ( Volume 1 )

L’anecdote illustre les difficultĂ©s du rock français Ă  s’exporter :  souvenez-vous, John Lennon le comparait mĂȘme au vin anglais ! Ses courants les plus extrĂȘmes ne font pas exception, largement cantonnĂ©s Ă  la scĂšne hexagonale pendant des dĂ©cennies. Le rĂ©cent succĂšs planĂ©taire de Gojira pourrait changer durablement la donne.

 

On peut dater les dĂ©buts du hard rock français Ă  1970 avec la sortie du premier album studio des Variations comme beaucoup des pionniers du genre, inspirĂ©s par Jimi Hendrix et Led Zeppelin. Ils jouent en premiĂšre partie de ces derniers et de Johnny Halliday ou Steppenwolf mais demeurent mĂ©connus en France. Le groupe se dissout en 1975 aprĂšs avoir tournĂ© aux États-Unis – oĂč ils se produisent avec les New York Dolls – et enregistrĂ© quatre disques. 

C’est aussi sous la prĂ©sidence de Giscard que se forme Trust, le groupe de metal français le plus emblĂ©matique du XXe siĂšcle. Ses fondateurs, le chanteur « Bernie » Bonvoisin et le guitariste « Nono » Krief, ne cachent pas leur rĂ©vĂ©rence pour le blues rock Ă©nervĂ© des australo-Ă©cossais d’AC/DC, auquel Bernie ajoute un phrasĂ© et des paroles anarcho-libertaires directement inspirĂ©es du punk. Son amitiĂ© naissante avec son homologue Bon Scott permet au groupe d’ouvrir pour AC/DC et de signer chez CBS. RĂ©pression, deuxiĂšme album du groupe, connaĂźt un large succĂšs en France ; une version traduite sort Ă©galement en Angleterre. Single phare de RĂ©pression, Antisocial passera non seulement Ă  la postĂ©ritĂ© dans le rĂ©pertoire national mais connaĂźtra aussi la consĂ©cration Ă  l’étranger en Ă©tant repris par les new-yorkais d’Anthrax, vedettes du thrash metal amĂ©ricain. 

Années 70 et 80 : Trust et les autres

En 1980, Trust joue en Angleterre aux cĂŽtĂ©s des stars Ă©mergentes Motörhead et Iron Maiden ; ils procĂšderont plus tard Ă  un Ă©change de batteurs avec ces derniers. Leur goĂ»t pour la provocation, trĂšs sensible en France sur des titres comme Saumur ou Le Mitard – Ă©crite en hommage Ă  Jacques Mesrine – s’étend Ă  la politique du gouvernement Thatcher dans MisĂšre. Pour la promotion de leur album suivant, Marche ou crĂšve, on leur propose de lucratives premiĂšres parties aux États-Unis ; le groupe prĂ©fĂšre toutefois se concentrer sur la France et l’Europe. La trĂšs coĂ»teuse tournĂ©e Marche ou crĂšve Ă  la scĂ©nographie des plus impressionnantes, la batterie Ă©tant littĂ©ralement juchĂ©e sur un Ă©norme bulldozer, les mĂšne jusqu’en Belgique et en Allemagne de l’Ouest. Mais les ventes des albums ne seront pas forcĂ©ment Ă  la hauteur des espoirs. Une premiĂšre sĂ©paration en 1985 ouvre un cycle de reformations et ruptures jusqu’à l’album Propaganda sorti en 2022.

Parmi les groupes de hard rock et heavy metal français actifs dans les annĂ©es 70 et 80, soit les prĂ©mices et l’ñge d’or du rock n’roll bruyant, Trust est le plus proche d’acquĂ©rir une stature internationale durable.

 

Stay tuned... la suite de l'article trĂšs bientĂŽt !