đŸŽŸ Tennis : 5 coups de gĂ©nie

Le tennis est un sport de technique et de sang-froid. C’est aussi un sport de crĂ©ativitĂ© et d’audace. Coup droit, revers, service, volĂ©e, amorti, smash, lob... Tout bon tennisman connaĂźt ses classiques. Certains virtuoses de la raquette les transcendent.

À la clef, des points inoubliables qui enflamment les courts et des instants de grĂące qu’on ne se lasse pas de revoir. FlorilĂšge de 5 points qui ont, le temps d’un instant, rĂ©inventĂ© l’art du tennis. 

 La volĂ©e amortie avec effet rĂ©tro de BenoĂźt Paire (Paris, 2015) 

Le fougueux BenoĂźt Paire est autant rĂ©putĂ© pour ses coups de sang que pour ses coups de gĂ©nie. Le genre de sĂ©quences qui fait le tour de la planĂšte. 

Nous sommes au Paris Masters de 2015 lorsqu’un habile cadreur immortalise l’un de ces – heureux – moments. Face Ă  son compatriote Gilles Simon, le Français place une parfaite volĂ©e amortie avec effet rĂ©tro. C’est bien simple, la balle rase le filet avant de rebondir dans ses mailles. 

Un point tout bonnement injouable saluĂ© par le grand Roger Federer lui-mĂȘme, rien que ça !

Le service Ă  la cuillĂšre de Michael Chang (Roland-Garros, 1989)

Son geste a fait le tour du monde. 

Michael Chang a tout juste 17 ans lorsqu'il affronte Ivan Lendl – numĂ©ro 1 mondial de l’époque – en huitiĂšmes de finale de Roland-Garros. Nous sommes dans le cinquiĂšme set, le tableau de score affiche 4-3 quand, Ă  bout de souffle et pĂ©tri de crampes, le jeune outsider tente un coup de poker. Il sert Ă  la cuillĂšre. 

Ce geste aussi audacieux qu’inattendu surprend son adversaire et lui permet de remporter le point... puis le match : Lendl ne s’en relĂšvera pas et finira par lui concĂ©der la victoire sur une double faute. 

Quelques jours plus tard, Michael Chang lui rentrera dans l’Histoire en devenant le plus jeune joueur Ă  gagner Roland-Garros. 

Le smash feinté de Pablo Cuevas (Estoril, 2019)

« Feinte de smash suivie d’une demi-volĂ©e amortie entre les jambes » : pour les nĂ©ophytes, le coup gĂ©nial jouĂ© par Pablo Cuevas semble tout droit sorti d’un programme de gymnastique acrobatique. Et pourtant, c’est bien de tennis dont il s’agit ! 

L’Uruguayen avait dĂ©jĂ  tentĂ© – sans grand succĂšs – ce geste fou Ă  Sao Paulo en 2018, mais c’est bien en finale du tournoi d’Estoril, face Ă  Stefanos Tsisipas, qu’il a l’audace de le tenter Ă  nouveau et le talent de cette fois le rĂ©ussir. 

Cette rĂ©interprĂ©tation personnelle du classique « tweener » lui permet alors de remporter le point... et une place de choix dans la collection des plus beaux gestes de la dĂ©cennie.  

La demi-volée amortie dans le dos de Grigor Dimitrov (Bùle, 2012)

SurnommĂ© « baby Federer », Grigor Dimitrov dĂ©ploie, Ă  l’image de son illustre ainĂ©, une crĂ©ativitĂ© offensive remarquable. Pour notre plus grand plaisir !

En 2012, au premier tour du tournoi de BĂąle contre Viktor Troicki, le Bulgare dĂ©croche sans doute le prix du point de la saison grĂące Ă  un geste tout droit venu d’ailleurs. Alors qu’il est pris Ă  contre-pied, Dimitrov a le rĂ©flexe de placer une demi-volĂ©e amortie jouĂ©e dans le dos, pieds joints. Un geste hallucinant qui laisse son adversaire sur le carreau. 

Beau joueur, Troicki demandera mĂȘme Ă  revoir le ralenti sur grand Ă©cran. Et ce point spectaculaire donnera le ton du reste du match puisque Dimitrov s’imposera 6-3, 6-2.

Le coup droit sauté dos au filet de Gaël Monfils (Madrid, 2019)

GaĂ«l Monfils a l’habitude de faire le show sur le court. L’un des coups d’éclat du virtuose français a tout particuliĂšrement marquĂ© les esprits : son incroyable passing jouĂ© dos au filet contre le Hongrois Marton Fucsovics, Ă  Madrid en 2019. 

Magistrale pour les uns, tout simplement le meilleur coup de l’Histoire du tennis pour les autres, cette prouesse technique, rĂ©alisĂ©e Ă  5-3 dans le deuxiĂšme set, lui permet de retourner le lob de son adversaire, de gagner le point et de renverser la vapeur aprĂšs une premiĂšre manche compliquĂ©e. 

GalvanisĂ© par son coup droit sautĂ© et l’exaltation du public, il finira d'ailleurs par remporter le match en trois sets.

[BONUS] - Chacun des coups du plus grand match de l’Histoire (Wimbledon, 2008)

Deux joueurs de lĂ©gende pour un match d’anthologie. 

ConsidĂ©rĂ© par beaucoup comme le plus grand match de tennis jamais jouĂ© – au point que documentaires et livres y soient consacrĂ©s – la finale de Wimbledon opposant Rafael Nadal et Roger Federer en 2008 marque l’apogĂ©e de leur rivalitĂ© historique. Les deux champions sont alors Ă  leur plus haut niveau, cumulant Ă  eux deux la victoire de 14 des 16 titres du Grand Chelem prĂ©cĂ©dents. 

RĂ©sultat pour les amoureux du tennis, une dĂ©monstration technique magistrale oĂč les coups les plus extraordinaires se suivent sans jamais se ressembler.

On vous laisse profiter du spectacle !