5 spectacles à voir pour voyager depuis chez soi

« La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée » écrivait Platon il y a déjà une éternité. Dans un contexte mêlant confinements à répétition et restrictions gouvernementales, ces mots ne pourraient sonner plus juste. Envie de mettre un peu de poésie dans votre quotidien gris ? Voici nos cinq recommandations pour voyager autrement, depuis chez soi. 

Le concert de Queen au Live Aid de 1985

Il est des moments qui marquent l’histoire d’un groupe. Le 13 juillet 1985 sera de ceux-là pour Queen. Ce jour-là, un double concert humanitaire est donné (simultanément au stade de Wembley à Londres et au JFK Stadium de Philadelphie). De cet évènement, l’Histoire retiendra surtout le passage mythique du groupe britannique. À cette époque, Queen est déjà un phénomène planétaire depuis au moins quinze ans. Et pourtant, ce jour-là, le groupe parvient encore à surprendre, grâce au talent et au charisme de son leader. Qu’il s’agisse de la puissance vocale de Freddie Mercury, de la synergie qui s’opère instantanément avec le public, ou de la foule scandant à l’unisson des paroles diablement fédératrices… Tous les ingrédients sont là pour faire de ce concert un moment mythique. Il est des talents qui restent à jamais immortels. Freddie, à coup sûr, est de ceux-là. 

Et pour tous les fans de Queen qui ne sauraient trop se contenter d’une simple vidéo, vous pourrez retrouver Queen + Adam Lambert en concert à l’Accor Arena, le 13 juillet 2022. Une date hautement symbolique qui signifie bien une chose : show must go on ! 

Le concert de Rhye à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle

Voyager par les sens et les émotions, plutôt que par les airs. Voilà en somme ce que nous propose l’artiste Rhye avec cette performance inédite, réalisée dans le hall M du terminal 2E de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, précisément. Une session de musique insolite, à nous rendre nostalgiques d’endroits insoupçonnés... Les halls d’aéroports, d’ordinaire si froids, semblent désormais aussi réconfortants qu’une madeleine de Proust. Comme une lumière dans la nuit, on se rappelle alors une chose : il n’est nul besoin de quitter la terre ferme pour décoller, avec un peu de belle musique. Merci à Rhye pour cette belle démonstration. 

Les lives à la maison de M 

Dès le tout premier confinement, nombreux sont les artistes qui ont souhaité rester en contact avec leurs fans par le biais de concerts virtuels. Parmi nos préférés, figurent les live stream de Mathieu Chedid. Connu pour électriser les foules (notamment celles de l’Accor Arena, à l’image de ce concert datant de décembre 2019), M souhaite désormais électriser Facebook, pour reprendre ses propres mots. Au programme de ces lives à la maison uniques : improvisations électrisantes, récréations poétiques, reprises cultes, et invités d’exception (Vanessa Paradis, Kyan Khojandi, Pierre Richard…). Des prestations qui prouvent bien une chose : on peut être confiné et rester créatif. 

Le live onirique d’Isaac Delusion

Quoi de mieux qu’une performance d’Isaac Delusion filmée au milieu de nulle part pour rêver de jours meilleurs ? Il faut dire que la pop céleste du groupe suffit à elle seule à nous transporter en été. Dans la tiédeur des festivals bien aimés, sous le chant des cigales en Provence, devant la Dune du Pilat et son immensité… Qu’importe où vous rêvez d’être ici et maintenant, il y a fort à parier que la musique d’Isaac Delusion saura vous y porter prestement. Ajoutez à cela un décor étourdissant, situé aux creux des montagnes savoyardes. Et vous obtiendrez une prestation unique, à la beauté presque irréelle. Cette performance exceptionnelle fait partie de la collection “Dream Up” proposée par France TV, que vous pourrez retrouver juste ici.

L’Impératrice au Grand Palais

Quoi de plus naturel que d’accueillir L’Impératrice dans un décor majestueux ? Un lieu grandiose, de douces mélopées, et voilà que la magie opère volontiers au Grand Palais. Il faut dire que le monument emblématique sied à merveille à la poésie rétro-futuriste de l’Impératrice, venue d’ici et d’ailleurs. Dans ce live éblouissant, les tubes qui ont fait le succès du groupe s’enchaînent (Sonate Pacifique, Erreur 404, Agitations Tropicales…), aux côtés des plus récents Anomalie Bleue, Peur des filles, Fou ou Hématome. L’occasion de (re)découvrir Tako Tsubo, le dernier opus du septuor sorti le 26 mars dernier.